Céline déballe son sac

mars 27, 2018

Auteur d'Hollywood, la cité des femmes, Antoine Sire ne devrait pas bouder son plaisir en découvrant cette biographie tant les références au 7ème art sont pléthore ! La sortie de “Ne dis pas que tu aimes ça” coïncide avec la rétrospective Russ Meyer à la Cinémathèque de Paris et l'embarras de Donald Trump à expliquer la nature de sa relation avec Stormy Daniels.
A l'instar de cette ex-actrice du X dont le silence aurait été monnayé 130.000 $ pour ne pas compromettre l'actuel occupant de la Maison BlancheCéline Tran a également fréquenté la Porn Valley du temps où elle s'appelait Katsuni. Non loin de Los Angeles, elle s'y est fait un nom et a réussi à devenir une star du X. Cette réussite n'a pas laissé indifférent Xavier NielGuillaume KuperfilsChristophe CzajkaOlivier Tordjman et bien d'autres également réputés dur à la tâche dans le monde des affaires. Tous ces adeptes du “no pain no gain” dont certains de la “petite reine” en connaissent un rayon sur ce sujet.
En France, elle n'aurait jamais eu l'opportunité de réaliser une telle carrière, car trop typée pour cela. En sortant de l'X, Tidjane Thiam, aujourd'hui CEO de Credit Suisse avait rencontré le même problème, l'obligeant également à s'expatrier pour briller. A l'opposé, sans avoir eu besoin de quitter la France, Christine Van Gallebaert, également eurasienne, a réussi à percer en titrisation, une practice pourtant réservée à un public averti.
Après avoir passé 13 ans dans cette industrie, tournée dans plus de 400 films et récoltée plusieurs prix aussi proches des Trophées du droit que des Oscars, celle qui a toujours mis un point d'orgue à assister à la messe de Noël en famille, tourne la page en atteignant l'âge du Christ. Ce déclic se produit après un stage de Yoga au Costa Rica où chaque participante a une raison plus profonde qu'elle (une banale histoire de rupture) de s'y trouver, en particulier une malade atteinte d'un cancer du sein qui s'est métastasé.
Après avoir longtemps comparé son corps à un instrument à percussion, celle qui a toujours pratiqué ce métier en éprouvant du plaisir, “se retrouve comme un ressort piégé dans le mécanisme d'une horloge disloquée”. L'hégémonie de Manwin (rebaptisé MindGeek) sur l'industrie du X et ses pratiques pour le moins douteuses ont peut-être également pesées dans la balance. A l'occasion d'un voyage en famille au Viet Nam, elle découvre le pays de son père, viet kieu, qui ne lui avait jamais parlé de lui avant de se confier à elle devant la baie d'Halong.
Après cette révélation, aurait-elle fait d'autres choix si elle avait mieux connu le parcours de ce père qui lui a imposé tant de règles ? Auxquelles la petite Lili s'est soustraite à 19 ans, par coïncidence l'année de la découverte du Viagra ; 2 ans après le veto paternel à sa participation à une compétition de karaté. Tout en étudiant à Sciences Pô Grenoble qu'elle quitta en fin de 1ère année avant de bifurquer en Lettres modernes, elle commence à se produire comme gogo danseuse avant de pratiquer l'effeuillage puis passer à l'acte en devenant “princesse de contes pour adultes”.
Avec sa tête bien faite et sur les épaules, l'auteur dont Bernard Pivot s'est entiché le temps d'une soirée littéraire, en 2012, nous livre 6 ans plus tard un récit qui va bien au-delà de ce que fut son travail que ses parents finirent par accepter. "Après tout ce n'est pas facile ce qu'elle fait. Elle ne lâche rien, quel caractère ! Elle a du mérite notre fille”. Ce à quoi mon père répondit “ Je me demande de qui elle tient, de toi c'est sûr !". En découvrant la vocation de l'un de ses fils pour le MMA, l'autre faisant du M&A dans l'équivalent de l'UFC, l'échange entre cet Ambassadeur de France, en poste à l'ONU et en Italie, avec son épouse, a dû être, peu ou prou, de la même trempe.
En lisant d'une seule traite ce livre édité par Fayard au même titre que Servir de l'ex-CEMA, Philippe de Villiers, parti au BCG après une longue carrière “au garde à vous”, une chose est sûre Jaune Bonbon (Kee Yoon Kimet Le Rire Jaune (Henry et Kevin Tran) n'ont qu'à bien se tenir ! En effet, question humour, Katsuni comme dans d'autres domaines, ne fait pas les choses à moitié.
A l'instar des 2 Youtubers, homonymes d'origine Wenjo dont l'un est à l'ESSEC et l'autre à Télécom sans être passé par l'X comme Patrick Drahi ou encore Marc Taïeb et là on se rapproche du Journal du X, qui balancent de temps à autre sur elle dans leurs blagues, ce sont ses 2 frères qui ont fini par vendre la mèche à leur mère. En tout cas, ce duo apprécié sur YouTube par les adolescents attardés (en général ceux qui cubent leur prépa) dépasse en qualité et en audience celui de Laurent Baffie et Thierry Ardisson qu'il ringardise.
"Avec sa tête de binoclarde à appareil dentaire, cette élève studieuse qui parle rarement assez fort pour que l'on puisse l'entendre et cache son fou rire derrière son avant bras” va se transformer telle Sandy Olsson dans Grease (1978). Avec comme partenaires à l'écran des acteurs d'un autre calibre que Danny Zuko et It's raining men (1982) en bande son plutôt que We go together. Subjuguée comme beaucoup de cinéphiles par le Dracula (1992) de Francis Ford Coppola, elle va s'identifier tout au long de sa carrière dans le X à Lucy Westenra “errant en pleine nuit dans un labyrinthe comme guidée par une force obscure avant de se donner à la bête qui prend possession d'elle”.
Au contact du monde de la mode dont la branchitude la laisse de glace, elle s'identifie “au milieu de tout cela” à Mercredi Addams larguée dans un camp de scouts. A un autre passage, elle se retrouve dans la peau d'Ellen Ripley submergée dans Alien (1978) qu'Opérations Financières préfère laisser au lecteur le soin de découvrir pourquoi. Parmi tous les autres films cités figurent notamment Voyage au bout de l'enfer (1979), Bodyguard (1992), Psychose (1960) mais pas Belle de jour (1967) ni Showgirls (1995).
De toutes ses activités celle qui semble lui avoir le moins souri est le festival X. A son 1er à Barcelone, en 2002, elle se blesse lors d'une galipette inattendue "Mince me dis-je, mes parents vont être fous de rage! Déjà qu'ils ne savent pas que je fais du porno, alors si en plus ils apprennent que je suis devenue tétraplégique en faisant un strip-tease déguisée en squaw”. C'est ĺà qu'elle va faire la connaissance de Rocco Siffredi venu la réconforter (en tout bien, tout honneur) sur son lit d'hôpital. Lui a-t-il dit qu'elle avait les yeux de Tabatha Cash (une autre Céline) et l'a-t-il invitée à dîner à la pizzeria de son frère non loin de la Maison de la Radio? L'auteur ne le précise pas.
A force de jouer aux cow boys et aux indiens, elle va tout de même, être soumise au “supplice des fourmis” lors d'un tournage champêtre en AllemagnePlus tard à Mexico, elle se retrouve avec toute l'organisation au poste de police 48 heures durant “avec un petit ensemble à franges dont un pitbull aurait arraché la moitié du costume”. Mais elle s'en est toujours bien sortie à la différence d'Edouard Stern à qui la pratique du BDSM à Genève ne lui a pas réussie.
La description de sa virée à Hawaï “je suis au bras d'un millionnaire et pourtant je suis misérable“ vaut également le détour comme bien d'autres passages du livre.
Celle qui dans certaines circonstances “demeure interdite” plus que de raison mais quoi de plus naturel pour une addict devenue succube comme la meilleure amie de Mina Murray, veut bien aimer l'argent mais le sien seulement. Elle l'a fait dans ce métier où les femmes gagnent plus que les hommes. De quoi susciter des vocation face au gender pay gap. A défaut d'avoir son étoile sur le Walk of Fame à Hollywood Bd, elle a tout de même laissé son empreinte (pas de ses mains) qui lui paye chaque mois son loyer.
La jeune retraitée se consacre désormais à la pratique des arts martiaux (Penchak Silat, Katana etc..) à la bande dessinée (Manga). On la retrouve dans des films d'action comme Jailbreak (un thriller cambodgien) où elle ne fait pas de figuration avec sa ceinture noire (2ème dan de Karaté). De là à dire que Sciences Pô incite à la pratique des arts martiaux, il n'y a qu'un pas franchi par ces 2 anciens élèves de l'ENA (l'un inspecteur des finances, l'autre administrateur civil) reconvertis en M&A et en private equity qui excellent en Muay Thaï et en Koshiki. A la différence d'Edouard Philippe, condisciple et proche de Frédéric Mion, dont la pratique du “noble art” n'est pas sans rappeler VGE jouant de l'accordéon.
Parmi toutes ses activités dont celle de Youtubeuse (Ma Vie de Ninja), l'une tient une place à part chez Katsuni. En bonne élève qu'elle a toujours été, elle étudie l’enluminure médiévale auprès de moines lors de retraites qu'elle affectionne dans les monastères pour se retrouver au calme. Sans vouloir vérifier si les voies du Seigneur sont impénétrables comme Laurent Baffie qui lui a déjà demandé si elle était née sous X, aurait pu le sous-entendre avec le tact qu'on lui connait.
Là encore, c'est l'adaptation au cinéma du célèbre roman d'Umberto EcoLe Nom de la rose (1986) qui a incité Céline Tran à découvrir cet artisanat d'un autre temps, au passé qui n'est pas jugé (à la différence du sien) comme inassumable.